Choix du site

Le choix du site et du bâtiment

  • Les sites venteux non protégées sont des passoires énergétiques. Un lieu abrité où circule une bise apporte le chi. Un site clos, bouché dans lequel l’air ne circule pas est mauvais. Un exemple de contexte idéal : un bâtiment protégé par l’arrière par d’autres immeubles ou une élévation de terrain. Des édifices similaires (de même hauteur) de chaque côté symbolisent le soutien, s’ils n’envoient pas de Shar. Si un d’entre eux domine en hauteur, il vous fera sentir oppressé.
  • Une montagne au relief très accidenté et très abrupt, non compensé par une pente douce, yin, est dangereuse. Des rochers qui se dressent isolés, s’ils ne sont pas intégrés dans le paysage ou entourés par un bosquet d’arbres détruisent le courant vitalisant.
  • L’eau, si elle suit une ligne sinueuse dans une bonne orientation, conserve le chi.
  • Les constructions doivent être implantées sur un terrain légèrement en pente pour assurer un bon drainage. Se positionner sur un terrain plat, mal drainé, en cuvette, sujet à des inondations est mauvais. C’est une terre qui ne respire pas. Le sol ne doit pas être malmené, défoncé, maltraité dans ses lignes naturelles.
  • Des alignements, des lignes droites et parallèles, les angles vifs sont porteurs de sha. Il faut les neutraliser en recoupant, en modelant. Une droite formée par des faîtes de toit de même hauteur, dans le même alignement, est source de sha. Des alignements d’arbres en lignes droites produisent du sha. La ligne naturelle, celle qui vient spontanément, est bonne, alors que la ligne droite, abstraite, rigide et sèche ne transporte que du sha.
  • La couleur du bâtiment doit correspondre à votre élément personnel. Ex. : une personne de type Feu peut habiter une maison jaune (le Feu nourrit la Terre), mais pas une bleue (l’Eau éteint le Feu). Inversement, une personne de type Bois pourra habiter une maison bleue (l’Eau nourrit le Bois), mais pas une jaune (le Bois épuise la Terre).

 

 

L’entrée :

  • L’entrée de la maison ne doit pas être gênée par un arbre, ou par le tournant d’une voie ou d’un chemin.
  • Garder la porte d’entrée libre et visible. Déplacer et entretenir vos plantes pour garder le passage libre afin de laisser passer le chi.
  • L’allée menant à l’entrée doit être courbe et bien éclairée. Des plantes et des arbres vigoureux signifient une abondance de chi. Des fleurs aux couleurs vives favorisent la création du chi.
  • La présence d’eau est un élément positif : fontaine, bassin, piscine, etc., surtout si elle est de forme ronde ou ovale. L’eau doit être propre
  • Les espaces de stationnement doivent être indépendants du bâtiment : un garage au rez-de-chaussée ou au sous-sol apport de l’insécurité chez ceux qui habitent au-dessus.

 

Les portes, paliers et corridors :

  • Le bâtiment doit avoir une porte donnant sur l’arrière (aspect sécuritaire).
  • Les portes d’appartement sont alignées face à face, sinon, il y a risque de disputes entre voisins.
  • Des portes pleines sont préférables à des portes en verre.
  • Une porte d’appartement située face à un ascenseur emporterait la prospérité. Elle ne doit pas non plus donner sur un escalier menant à un étage inférieur. Les escaliers ne doivent pas se trouver juste en face de la porte d’entrée de l’appartement.
  • Les corridors, escaliers et ascenseurs doivent être en bon état et être agréables à emprunter
  • De longs couloirs peuvent provoquer un Sha interne.
  • Les corridors doivent permettre à deux personnes de se croiser sans se gêner.

 

Les formes et orientations des pièces :

  • Aucune pièce ne doit être exagérément grande par rapport aux autres. Une maison toute ouverte ne serait qu’une passoire au chi.
  • Dans une maison ou un appartement à demi-étages, la cuisine et la salle à manger doivent être plus hautes que le salon
  • Idéalement, les pièces doivent être carrées ou rectangulaires. Si une pièce est en « L », suspendre un miroir de chaque côté de l’angle.
  • Le salon et la cuisine peuvent être près de l’entrée principale, mais la chambre devrait en être plus éloignée. Selon le Feng Shui, il existe dans une habitation deux parties : une zone extérieure (entrée principale ainsi que les pièces de réception comme le salon ou la salle à manger) et une zone intérieure (pièces plus privées, telles que les chambres, les toilettes ou la salle de bains).
  • Idéalement, le centre de la maison devrait être réservé au salon ou à toute autre pièce dont l’occupation est collective. Ce n’est pas un emplacement pour la cuisine ou la salle de bains.
  • Éviter les mezzanines qui enferment l’énergie et l’empêchent de suivre son cours.
  • Éviter les arêtes, les angles sortants qui empêchent la fluidité. Éviter les poutres : ne jamais dormir, travailler ou relaxer sous une poutre.
  • Des dispositions en baïonnette de portes brutalisent le chi et lui font perdre de sa force.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s