Remèdes Feng Shui

Pratiquement chaque problème peut être réglé par un remède. Il est presque toujours possible d’augmenter le chi de l’appartement en éliminant tout Sha et en améliorant l’équilibre et l’harmonie de notre environnement.

 

Champs d’action des remèdes :

  • Amour (Problèmes de couple, solitude, instabilité amoureuse, manque de communication, absence de désir sexuel…)
  • Travail (insatisfaction, promotion, problèmes relationnels, absentéisme, surmenage, stress, manque de confiance…)
  • Argent (difficultés financières, dépenses incontrôlées…)
  • Relations (conflits permanents, trahison, sentiment d’infériorité, timidité…)
  • Connaissance de soi (mauvaise image de soi, pessimisme, manque d’orientation dans la vie, difficultés d’apprentissage…)
  • Famille (relations tendues, manque de respect, difficulté à s’intégrer, deuil…)
  • Enfants (insomnies, difficultés scolaires, problèmes de discipline, manque d’imagination…)
  • Santé (prise de poids, fatigue permanente, stress, dépression, problèmes particuliers…). Attention : Les remèdes concernant la santé ne vous dispensent absolument pas de consulter votre médecin ou votre spécialiste : les « remèdes » Feng Shui ne remplacent pas les traitements prescrits par les autorités médicales.

 


Principaux problèmes

Qu’est-ce qu’une « flèche empoisonnée » ? La flèche empoisonnée est une structure hostile qui rend le Chi néfaste. Ce Chi de mauvaise qualité est appelé « Sha ». Les lieux où règnent la violence, la mort, etc., les structures pointues tournes vers nous, les odeurs nauséabondes sont toutes génératrice de Sha.  En voici quelques exemples :

  • Poutres (surtout si elles sont carrées)
  • Angles de murs (coins saillants et piliers) ou angles des meubles
  • Bibliothèques ouvertes
  • Espaces manquants
  • Routes droites dirigées vers votre maison
  • Cul de sac
  • Angles des toits voisins dirigés vers votre porte d’entrée
  • Poubelles
  • Mauvaises odeurs
  • Hôpitaux, commissariats, cimetières

 

Espaces manquants

  • Corriger les secteurs manquants à l’intérieur des espaces : très utile en appartement, où l’on peut rarement corriger en extérieur.
  • Utiliser des miroirs : placer un miroir sur chaque mur formant le secteur manquant. Attention : ne pas placer de miroir dans la chambre, surtout s’il reflète le lit. À éviter aussi dans la cuisine pour ne pas risquer de doubler symboliquement la présence de feu (cuisinière).

 

Coins saillants

  • Les coins saillants et les piliers : mettre des plantes en pot, suspendre des flûtes en bambou. Éviter de travailler sous des poutres apparentes. Ne pas être assis juste en-dessous

 


Principaux remèdes

Pour contrer ce Sha, on utilise divers objets :

  • Les Miroir Pakua convexes (bombés) sont les plus puissants pour repousser une grosse structure négative, un cimetière ou un hôpital par exemple.
  • Les poubelles seront cachées par une haie, dissimulées par un mur ou déplacées hors de vue.
  • Une poutre sera allégée par une lumière dirigée vers elle ou simplement repeinte en blanc, ce qui lui donnera un aspect plus doux, moins agressif.
  • Les rideaux ou voilages devant votre bibliothèque dissimuleront les livres et atténueront le Sha créé par les étagères et les livres.
  • Les plantes et guirlandes décoratives et les rideaux ou voilages (éléments de décoration aux rondeurs opulentes) seront placées devant les angles de murs ou de meubles.

 

 

a.       Les carillons

  • Rehaussent le niveau vibratoire d’un lieu par le son. Fait bouger le chi stagnant. Le son doit être agréable, clair, cristallin (choisir le carillon en conséquence!). Porter aussi attention au son du téléphone, de la sonnette de la porte d’entrée, etc. Leur son doit aussi être agréable.
  • Sert à dévier le chi ou à le ralentir entre 2 portes ou dans un long couloir. Peut aussi ralentir le Sha et le transformer en chi bénéfique.
  • S’il n’y a pas assez de mouvement d’air pour le faire sonner, le faire tinter de temps en temps.
  • Accrochés à une porte, peuvent signaler quand quelqu’un entre.
  • Indiquent le franchissement d’une frontière. Peuvent être utilisés pour séparer les différentes zones de l’espace, lorsqu’une pièce a différents usages.
  • Accrochés près des portes, des balcons, aux sorties donnant sur la terrasse ou dans les jardins, ils stabilisent et retiennent l’énergie.
  • De temps en temps, utiliser un carillon ou une petite coche pour faire bouger le chi dans les coins sombres (sous le lit, dans les placards, etc.).
  • Bon moyen d’améliorer un secteur et d’attirer la chance dans un domaine choisi. Choisir la matière du carillon en fonction de la zone. Il y en a en bois (grand bois, petit bois, feu), en métal (grand métal, petit métal, eau) et en céramique (grande terre, petite terre, terre). Attention ! Placer un carillon en métal dans une zone bois : le métal tranche le bois et occasionne des pertes financières (zone argent) ou encore des blessures, des pertes d’énergie ou une rupture avec des membres de la famille (zone santé et famille).

 

b.       Lumière / éclairage:

  • Un appartement doit pouvoir offrir une grande quantité de lumière, car, symboliquement, celle-ci amène énergie et vitalité dans la vie. L’éclairage rehausse le chi.
  • Les lampes doivent donner une lumière chaude et agréable: on doit utiliser plusieurs lampes dans les pièces, de façon à pouvoir choisir l’intensité d’éclairage que l’on préfère (plus tamisée ou plus abondante).
  • Placés correctement, les spots et lustres en cristal augmentent le flux du chi.
  • Un éclairage vers le haut (halogènes, appliques) peut diminuer la sensation d’étouffement créée par certains plafonds ou pièces.
  • Éviter les lampes permettant des économies d’énergie, car elles sont épuisantes. Éviter les néons et les suspensions en forme d’arc

 

c.        Miroirs Pakua :

  • Le miroir Pakua est le meilleur moyen de supprimer un Sha provenant de l’extérieur. Les carillons éoliens ou les cristaux sont aussi efficaces dans ce contexte.
  • Accrocher un petit miroir Pakua. Le miroir Pakua est composé d’une glace ronde sur une pièce en bois octogonale, bordée des huit trigrammes du I Ching. Placé juste au-dessus de la porte, il renvoie le sha d’où il vient. On peut aussi l’utiliser à l’entrée de l’appartement, s’il fait face à des angles aigus, un ascenseur, ou encore un escalier menant à l’étage inférieur.
    • Miroirs Pakua Bombés : repoussent le Sha notamment lors de l’agression par un ensemble de structures néfastes (usine, alignement de poteaux, cimetière, …)
    • Miroirs Pakua plats : pour neutraliser un point précis de Sha
    • Miroirs Pakua concaves (creux) : attirent un chi particulier (eau, bassin, lac…)

 

d.       Miroirs:

  • S’utilisent pratiquement partout. Reflète la lumière : peuvent être utilisés pour changer la direction du chi.
  • Utiliser un miroir pour :
    • Élargir un couloir trop étroit. Des miroirs placés de chaque côté d’un long couloir vont obliger le chi à passer de l’un à l’autre et dévier une flèche de sha (chi trop rapide dans les lignes droites).

fleche de sha

    • Remédier aux espaces manquants d’une zone pour donner l’impression que ce que reflète le miroir existe derrière lui
    • Faire descendre le chi vers le rez-de-chaussée, en plaçant le miroir à l’étage en le décalant vers le palier pour qu’il ne soit pas face à vous en haut des marches.
    • Voir la porte d’entrée d’une pièce quand on lui tourne le dos. Dans une salle de séjour, les glaces permettent aux occupants de voir la porte principale même s’ils lui tournent le dos.
  • Dans la salle de bain, on fera attention à ce qu’il soit accroché à hauteur des yeux et de façon à voir la tête entièrement.
  • L’idéal serait que le miroir reflète un mur vide et suivant la zone dans laquelle il se trouve, placer une symbolique de la zone qui lui fait face. Ex: si le miroir est en zone enfants-projets, placez sur le mur d’en face un symbole de santé, celui-ci sera doublé grâce au miroir!
  • À éviter :
    • Les miroirs fêlés ou ternis par le temps.
    • Les miroirs composés de petits carreaux ou en plusieurs petites parties (déstructurent le chi). Les miroirs ne doivent pas être trop petits, 40/40 cm est le minimum conseillé.
    • Des miroirs face à face : se renvoient sans arrêt le chi : empêchent le chi de circuler.
    • Un miroir dirigé vers une fenêtre lance le chi hors de la maison. Même chose s’il est devant la porte d’entrée : à peine rentré, le chi ressortira et les personnes qui vous rendront visite auront l’impression d’être chassées.
    • Les miroirs (yang) dans les chambres (yin). Lorsque nous dormons, nous évacuons une partie de notre chi personnel (stress, contrariétés…) il est donc important que ce chi là ne nous soit pas renvoyé par un miroir mal placé.
    • Faire attention à ce que le miroir reflète : s’il reflète une pièce en désordre, il doublera le désordre lui-même, vous aurez l’impression d’avoir le double de travail ce qui occasionnera un surplus de fatigue.
  • Toutes les surfaces brillantes (écran de télévision éteint, vitres, cadres…) peuvent avoir le même effet.

 

e.       Plantes et fleurs :

  • Soutiennent et développent un bon chi. Très utiles pour charger le chi d’énergies positives, pour harmoniser notre lieu de vie, à condition qu’elles soient en bonne santé.
  • Choisir des plantes à feuilles larges et/ou arrondies. Éviter les feuilles pointues et les cactées épineux.
  • Privilégier les plantes se développant en hauteur.
  • Pour atténuer l’influence d’une flèche créée par les angles droits saillants des murs ou des étagères.

angle saillant

  • Les placer près d’un évier ou d’une baignoire pour garder longtemps le chi dans la pièce. (Rappelez-vous, que toutes les évacuations sont synonymes de perte d’argent – le chi y est aspiré – n’oubliez pas d’y placer les bouchons.)
  • Si vous avez une fenêtre face à votre porte d’entrée, le chi circulera trop vite et n’aura donc pas d’effet, dans ce cas placez une plante près de la fenêtre ou sur la pierre de celle-ci.
  • Si une pièce est trop sombre pour y accueillir une plante naturelle, y placer une plante artificielle. Elle n’apportera pas la même énergie chi, mais elle cassera l’aspect rigide d’un coin sombre ou d’un débarras.
  • À éviter : ne pas surcharger de plantes : elles encombreraient les pièces et brûleraient trop d’oxygène.

 

f.        Cristaux :

  • Attirent le bon chi et le diffusent dans la pièce.
  • Ralentissent le chi trop rapide (flèche de sha) comme dans un long couloir par exemple. Dans ce cas, on suspendra un cristal à facettes au plafond au centre du couloir.
  • Dans les pièces sans fenêtre, le cristal attire le chi et le met en mouvement. On peut le suspendre dans n’importe quel coin sombre (remises, placard…) mais pas dans les toilettes.
  • Veiller à ce que la taille du cristal soit adaptée à la surface de la pièce.
  • Un quartz transparent ou un cristal de roche placé à côté de la télévision et de l’ordinateur absorbera une partie des ondes nocives.
  • Choix du cristal :
    • Le cristal de roche est le plus pur mais aussi le plus cher! Pour élever le niveau vibratoire d’un coin sombre ou d’un angle mort, un cristal de bohème fera l’affaire. Il est recouvert d’une poudre irisée qui lui donne de beaux reflets multicolores.
    • Le quartz favorise la spiritualité, le bien-être et l’amour. Placé près de vous, il stimulera le désir de vous détendre.
    • Zones argent, santé/famille et connaissance, on choisira des cristaux de couleur verte.
    • Zone amour : cristaux de couleur violette.
    • Le cristal de verre, moins pur que le cristal de roche, sera tout aussi efficace en zone santé. Pour l’énergie en général, on associera un cristal de verre avec des plantes et beaucoup de lumière.
  • On peut les placer au centre d’une fenêtre lorsque l’on a face à cette fenêtre un pylône électrique, un arbre ou un angle menaçant. Placé au centre d’une fenêtre de la zone réputation, celle-ci brillera de mille feux!

 

g.       Autres remèdes

  • Musique : rehausse l’énergie et nettoie les lieux.
  • Encens : clarifie une pièce. Évacue le souvenir énergétique du précédent locataire ou d’une personne mal intentionnée. A utiliser essentiellement le soir.
  • Huiles essentielles : créent un chi ascendant. A utiliser de préférence le matin.
  • Tableau : apporte repos, source d’inspiration, havre de paix.
  • Objets et collections : placer les objets dont on se sert souvent à des endroits faciles d’accès. Exposez vos photographies, peintures ou bibelots favoris de façon à les voir facilement que vous soyez assis ou debout. Si vous possédez une collection d’objets, ne pas trop les disperser dans l’appartement : les regrouper en un ou deux endroits. De la sorte, vous créerez des pôles d’intérêt au lieu de donner l’impression d’un désordre affectant tout l’espace.
Publicités

Les couleurs

« Rêve ta vie en couleur, c’est le secret du bonheur. » Walt Disney

L’homme est en constante recherche d’équilibre dans ses relations, au travail et à la maison. La couleur peut se révéler être un puissant allié, elle à une influence sur nos humeurs. Ne dit-on pas « Avoir des idées noires » en cas de tristesse, « voir rouge » lorsque la colère s’installe, ou encore « être fleur bleue » pour signifier le romantisme. Instinctivement, nous nous doutons que couleurs et humeurs sont intimement liées. Pour preuve, de plus en plus de séances de luminothérapie sont indiquées pour lutter contre la dépression. Cela dit, un environnement perçu comme dynamisant pour une personne peut s’avérer stressant pour une autre. Le choix des couleurs reste une affaire des, une couleur vive peut avoir beaucoup d’effet. Les couleurs sont efficaces, quelle que soit la surface concernée, si elles sont bien choisies. Chaque vibration de couleur entre en interaction avec notre univers profond, subtil et sensible à toutes les nuances. Une couleur peut stimuler une personne et en stresser une autre. C’est pour cela que le choix des couleurs doit toujours se faire suivant votre ressenti profond.

bandes

La notion de couleurs est extrêmement importante en Feng Shui, puisque les couleurs sont des représentations du BaGua, autrement dit des orientations et énergies. En utilisant les couleurs Feng Shui dans notre intérieur, une ambiance harmonieuse ou stimulante peut être aisément créée en fonction des pièces concernées. Ainsi on recherchera des couleurs apaisantes et propices au sommeil pour notre chambre à coucher et des couleurs stimulantes et vivifiantes pour la cuisine. Nous savons aujourd’hui que la couleur influence notre psychique. Mais quelle couleur pour quelle pièce en Feng Shui ?

Les couleurs sont yin ou yang. Il faut donc veiller à leur équilibre dans chaque pièce de la maison en tenant compte de leur énergie dominante. Si une pièce est trop yin ou trop yang, utilisez-les pour la rééquilibrer.

  • Les activités yin sont celles qui vous relient à la détente, la méditation, les loisirs…
  • Les couleurs yin sont le bleu, le vert, le violet, le marron, le noir et les mélanges qui en découlent.
  • Les activités yang sont celles qui vous relient à l’action, au mouvement, au dynamisme vital.
  • Les couleurs yang sont le rouge, l’orange, le jaune, le rose et les teintes qui s’en approchent.

 

D’une manière générale, les couleurs chaudes ont un pouvoir stimulant, tandis que les couleurs froides sont apaisantes.

couleurs-cercle.png

 

Chaque couleur porte une vibration particulière. Faites bien attention à vos choix de couleurs et aux combinaisons de celles-ci… Pour aménager une pièce, commencez par choisir la couleur de base des murs, puis travaillez par touches de couleurs, en fonction des zones et de vos aspirations Vous n’avez pas besoin de casser ou de tout repeindre. Parfois, quelques menus changements peuvent apporter une certaine harmonie.

S’il existe des controverses sur le sujet, voici toutefois quelques résultats souvent mentionnés.

 

couleurs-rouge

couleurs-orange

couleurs-jaune

couleurs-vert

couleurs-bleu

couleurs-violet

couleurs-rose

couleurs-brun

couleurs-blanc

couleurs-gris

couleurs-noir

Libre à vous de vous inspirer de ces informations pour embellir vos intérieurs. Faites plaisir à votre corps et à votre esprit avec la couleur. En effet, elle anime et exalte la vie quotidienne. L’important est de mettre un peu de couleur dans votre univers!

 

Références

Toutes les informations de ce site proviennent de différentes sources, dont vous trouverez les références ci-dessous :

 

Les 5 éléments :

 

Les 5 animaux et les 5 éléments :

 

Les couleurs :

 

Le bagua :

 

Le jardin feng shui :

 

Les remèdes :

 

Le chiffre Kua :

 

Le chiffre Gua :

Conseils pièce par pièce

  • Pour meubler un espace, commencez de préférence par disposer les meubles les plus importants : le lit dans une chambre, la table dans une salle à manger, le canapé dans un salon. Ensuite, vous arrangerez les autres meubles en fonction de ce choix initial.
  • Le centre de l’appartement correspond au secteur de la Bonne Fortune. On retrouve aussi ce secteur dans chaque pièce. Cet espace ne doit pas comporter de meuble, afin que le Chi puisse y circuler sans obstacle. Toutefois, dans la salle à manger, le Ch’i peut évoluer librement sur et sous la table, et tout autour.

 

Entrée :

  • La porte doit s’ouvrir vers l’intérieur, afin de favoriser l’entrée du Chi
  • Un vestibule doit être propre, dégagé et éclairé (première image de votre intérieur et de vous-même).
  • L’entrée doit être accueillante et en aucun cas, être une pièce débarras.
  • La porte d’entrée ne doit jamais être juste en face de celle des toilettes. Si c’est le cas, gardez la porte des toilettes fermée et accrochez un miroir sur la porte.
  • Si l’escalier est face à la porte, il y a confusion du Ch’i lors de son entrée, l’empêchant de savoir par où circuler.
  • Ne placer pas de bassin ou de fontaine à gauche en entrant dans un intérieur, ni à droite à l’extérieur en sortant : cela peut créer l’éloignement du conjoint.
  • Quelle est la première chose que l’on voit en entrant? Si l’image est positive est vous rend de bonne humeur, ne rien changer. Si ce n’est pas le cas, faire quelque chose pour que cela devienne plus positif (ranger les choses non utilisées, sortir les poubelles, enlever ce qui est brisé, etc.). En enlevant les aspects désagréables de l’entrée, on enlève les obstacles qui empêchent l’énergie d’entrer calmement dans l’habitation.
  • Mettre des couleurs vives, des images positives, de la lumière.
  • Éviter les miroirs (ils renvoient l’énergie qui essaie d’entrer).

 

Cuisine :

  • Traditionnellement, la cuisine a toujours été la pièce la plus importante du foyer, puisque le four représente le siège de la richesse familiale. Préparation de la nourriture : la quantité augmente le sentiment d’abondance, la qualité profite à l’état de santé des membres de la famille. Réfrigérateur et garde-manger doivent être abondamment garnis.
  • La cuisine doit être bien éclairée (lumière abondante et efficace) pour permette au Ch’i d’y pénétrer. Considérée comme le cœur de la maison, ne pas l’installer dans un lieu froid et humide.
  • Séparer le feu (âtre, cuisinière) de l’eau (évier, réfrigérateur). Mettre des plantes entre ces éléments pour harmoniser les énergies. Le four ne doit faire face ni à la porte d’entrée, ni à celle d’une salle de bains ou de la chambre principale. Dans un studio, il ne doit pas faire face à un lit.
  • Les appareils de chauffe (fours traditionnels et micro-ondes) doivent être placés de telle sorte que la personne qui cuisine voie sans difficulté tout individu pénétrant dans la pièce. Un miroir au-dessus ou à côté du four pallie peut remédier à cette situation et doubler symboliquement la quantité de nourriture sortant de la cuisine.
  • Le four doit être propre et en bon état de marche : un appareil ne fonctionnant pas correctement est source d’irritation de Chi négatif. La cuisine étant le siège de la prospérité familiale, tout instrument ne marchant pas entraînera des problèmes au niveau du lieu de travail.
  • Veiller à ce qu’il n’y ait que ce qui est en lien avec l’usage de la pièce (que du matériel utilisé, ranger au garage ce qui va dans le garage, etc.)
  • Ranger dans un tiroir les couteaux et objets tranchants (éviter de « couper » l’énergie).
  • Les tuyaux seront dissimulés, tant dans la cuisine que dans la salle de bains. Eau = argent, il ne faut pas la voir s’évacuer.
  • Position à privilégier : le sud-est ou l’est.

 

Salle à manger :

  • Elle doit être près de la cuisine, mais le plus éloigné possible de la porte d’entrée. Au besoin, disposer un paravent ou tout autre objet faisant écran pour dissimuler la porte d’entrée. Doit donner une impression d’espace. Si cette pièce est exiguë, les finances seront elles aussi réduites. C’est la raison pour laquelle nombreux sont ceux qui préfèrent affecter une partie de la salle de séjour aux repas.
  • Les tables rondes ou ovales sont les meilleures conductrices de la conversation. Les autres configurations sont acceptables : carrés, rectangulaires et octogonales. Dans le cas des plateaux carrés ou rectangulaires, il est préférable que les coins soient légèrement arrondis pour éviter le Shar.
  • Ne pas surcharger de meubles. Ne pas encombrer avec trop de bibelots et d’objets divers (sont néfastes à la circulation du chi). On doit pouvoir reculer les sièges pour quitter la table sans être gênés par un mur ou un meuble
  • Un éclairage généreux favorise l’entrée du Chi. Le dîner aux chandelles est concevable, mais une quantité suffisante de Chi doit avoir pénétré au préalable dans la pièce.

 

Salon / Séjour :

  • Pièce importante : on s’y retrouve pour se détendre et discuter, et on y reçoit ses hôtes. Il doit être accueillant et confortable. Position au rez-de-chaussée, au sud et facile d’accès.
  • Ne placez pas les canapés et les chaises dos aux fenêtres ou aux portes.
  • Disposez les sièges ou fauteuils en cercle ou en carré pour favoriser la sociabilité du lieu.
  • Des meubles confortables encouragent la communication (des sièges trop raides entrainent un sentient de gêne et empêchent l’établissement d’une conversation détendue). Disposer les meubles en cercle, en demi-cercle ou en forme octogonale favorise la communication.
  • Pour éviter l’impression d’être entravé, les sièges ne sont pas trop rapprochés les uns des autres, et les tables basses ne sont pas placées trop près des sièges. Ceux-ci seront à une certaine distance de la cheminée, pour ne pas ressentir une chaleur excessive.
  • Ne pas surcharger de meubles. Ne pas encombrer avec trop de bibelots et d’objets divers (sont néfastes à la circulation du chi.)
  • Le salon sera confortablement et harmonieusement meublé. Depuis son siège, le chef de famille fera face à la principale porte d’entrée de la pièce. Ameublement et décoration refléteront la personnalité et les centres d’intérêt des occupants de l’appartement (bibliothèque, photographies, collections, …).
  • La présence d’un aquarium est favorable en renforçant la présence de l’énergie.
  • Le salon doit être bien proportionné et avoir une forme régulière. Sinon accrocher des miroirs sur un mur en longueur d’une pièce trop étroite pour rectifier l’impression d’espace qu’elle donne. Installés dans l’angle d’une pièce en « L », les miroirs feront symboliquement disparaître le Sha crée par cette configuration.

 

Chambre :

  • La chambre doit apporter la sécurité afin de favoriser un sommeil profond et réparateur. Elle doit être située le plus loin de la porte d’entrée.
  • L’entrée de la chambre ne doit pas se trouver en ligne directe avec la porte d’entrée de l’habitation (élimine le sentiment de sécurité). Elle ne doit pas se trouver juste en face de la porte de la salle de bains ou de la cuisine, car des odeurs ou un Chi négatif pourraient venir flotter dans la chambre.
  • Ne pas dormir sans occulter vos fenêtres pour un sommeil réparateur et calme.
  • Éclairer par une lumière tamisée et douce.
  • Ne mettez rien sous le lit, faites disparaître les poutres au-dessus de votre tête. Éviter les poutres qui barrent le lit : les poutres apparentes sont particulièrement néfastes si elles sont perpendiculaires au lit. La personne que y dort risque d’éprouver des problèmes de santé au niveau de la partie du corps située directement au-dessous de la poutre. S’il y a des poutres, elles doivent se situer dans le même sens (parallèlement aux poutres).
  • Ne pas placer le lit derrière la porte ou en face. Vous devez voir la porte de la chambre lorsque vous êtes dans le lit. Le pied du lit ne doit en aucune façon faire face à la porte
  • La tête du lit doit être en contact avec le mur, sinon ses occupants manqueraient de soutien et se sentiraient mal à l’aise (compromet la qualité du sommeil). Elle ne doit pas être placée juste au-dessous d’une fenêtre, car le dormeur se trouverait exposé aux courants d’air et éprouverait un sentiment d’insécurité.
  • Les miroirs sont déconseillés dans une chambre. Si c’est vraiment nécessaire, les placer afin de ne pas voir votre réflexion; ou tout simplement couvrez-les pendant la nuit. Les miroirs sont utiles si le lit est placé de façon telle que le dormeur ne voie pas commodément une personne qui entrerait dans la pièce : ils permettent alors d’avoir la porte d’entrée dans son champ de vision.
  • Éviter les livres et ordinateurs (ce n’est pas un bureau), le ligne à repasser (ce n’est pas une buanderie), les jouets des enfants (ce n’est pas leur chambre), les sacs de voyage et le matériel de camping (ce n’est pas un grenier), bref, tout ce qui n’a pas lieu de figurer dans une chambre à coucher. Au réveil, il faut avoir sous les yeux un élément agréable à regarder (ex. : une belle vue depuis la fenêtre, ou encore une toile ou une affiche sur un mur).
  • Éviter de faire passer un fil électrique sous le lit. Éloigner les appareils électriques et le téléphone du lit (une distance d’au moins deux mètres de la tête du lit). Les bureaux, commodes et coiffeuses ne doivent pas être placés près du lit : ils interrompent le flux du Chi.
  • La toilette ne doit pas donner dans la chambre.
  • Le papier peint et la moquette doivent s’harmoniser avec l’élément personnel de l’occupant ou avec l’élément précédent dans le Cycle Productif d’Éléments.

 

 Bureau :

  • Ajouter des plantes, elles absorbent les ondes électromagnétiques des ordinateurs, téléphones.
  • Ne pas tourner le dos à une porte ou à une fenêtre lorsque vous travaillez.
  • Soyez assis dos au mur pour accroître les sentiments d’assurance et de protection.
  • Pour faciliter la concentration, pas de miroir ni d’étagère au-dessus de votre tête.
  • En revanche, déco, photo, présence de votre famille et des amis sont vivement recommandées.
  • Ne pas laisser s’empiler les livres, dossiers courriers, factures. Jetez les stylos vides dans les corbeilles.

 

Salle de bain :

  • Dans la mesure où on y utilise de l’eau, qui symbolise l’argent, la salle de bains représente la situation financière des occupants de l’appartement. Elle ne doit pas être visible depuis la porte d’entrée, ou être située en face de la chambre principale. Elle doit être située à proximité d’un mur extérieur de l’appartement et se remarquer le moins possible.
  • Discret, la superficie ne doit pas être trop grande. Il est préférable que la toilette soit séparée de la salle de bains. Si ce n’est pas possible, faites monter une cloison jusqu’à mi-hauteur afin de procurer une certaine intimité à l’utilisateur et de dissiper le Chi négatif.
  • Les toilettes ne doivent pas se trouver au centre de l’appartement, car le Chi négatif qui y est produit se diffuserait à toutes les parties de l’appartement.
  • Fermer les portes et baisser le couvercle des toilettes. Installer un miroir sur la face extérieure de la porte afin de faire disparaitre symboliquement les lieux. À l’intérieur de la salle de bain, éviter les carreaux de miroir qui créent un effet de grille entravant le flux d’argent.
  • Si la chambre et la salle de bains sont contiguës, la porte de communication entre les deux pieces doit rester fermée en permanence (éviter l’émission du Chi négatif vers la chambre).
  • Aérer la pièce (fenêtre, ventilation électrique, etc.) et bien l’éclairer. Les plantes vertes absorbent l’humidité. Les couleurs sont délicates pour maintenir l’harmonie dans la maisonnée.
  • La salle de bains doit être toujours propre. Il convient de veiller au bon fonctionnement des robinets (fuite d’eau = gaspillage d’argent ou perte de l’énergie vitale).

 

Les studios :

  • Dans un studio, tout est dans la même pièce : il faut faire attention au désordre et éviter d’encombrer l’espace car cela entraverait le Chi.
  • L’entrée doit être bien éclairée pour favoriser la circulation du Chi. Une porte principale bien éclairée encourage le flux du Chi et donne un côté chaud et accueillant.
  • Le lit doit être isolé du reste de la pièce (paravent, rayonnage ou autre meuble). Bordé par un mur sur un de ses côtés, mais ne pas l’encadrer de murs sur trois de ses côtés : cela donnera l’impression d’être coincé. S’il sert de canapé pendant la journée, s’arranger pour que le lit ait le plus possible l’apparence d’un divan (gros coussins et dessus-de-lit très coloré). Sinon, dissimuler le lit derrière un paravent.
  • Isoler le coin cuisine du reste de la pièce principale. Placer la table pour qu’elle ait beaucoup de lumière, surtout si elle sert aussi pour le travail. On doit circuler facilement autour d’elle, avoir une impression d’espace.
  • Le canapé doit être dans une zone chaleureuse et confortable et être disposé de façon à voir la porte d’entrée de la pièce.
  • Le studio doit refléter notre personnalité et nos centres d’intérêt, même si on ne prévoit pas y rester longtemps (photographies, objets qui nous plaisent ou nous rappellent de bons moments, etc.).
  • S’il y a des coins sombres, éclairer ces zones et suspendre des cristaux
  • Les couleurs des murs doivent être en lien avec l’élément personnel. Exemple : pas de murs bleus si c’est une personne de type « Feu ».
  • La superficie dont on dispose d’a aucune impact sur la santé, le bonheur ou la prospérité. Si l’espace est agencé de façon appropriée, le plus petit des appartements peut se révéler un havre de paix apportant sécurité et permettant d’obtenir ce qu’on désire.

Choix du site

Le choix du site et du bâtiment

  • Les sites venteux non protégées sont des passoires énergétiques. Un lieu abrité où circule une bise apporte le chi. Un site clos, bouché dans lequel l’air ne circule pas est mauvais. Un exemple de contexte idéal : un bâtiment protégé par l’arrière par d’autres immeubles ou une élévation de terrain. Des édifices similaires (de même hauteur) de chaque côté symbolisent le soutien, s’ils n’envoient pas de Shar. Si un d’entre eux domine en hauteur, il vous fera sentir oppressé.
  • Une montagne au relief très accidenté et très abrupt, non compensé par une pente douce, yin, est dangereuse. Des rochers qui se dressent isolés, s’ils ne sont pas intégrés dans le paysage ou entourés par un bosquet d’arbres détruisent le courant vitalisant.
  • L’eau, si elle suit une ligne sinueuse dans une bonne orientation, conserve le chi.
  • Les constructions doivent être implantées sur un terrain légèrement en pente pour assurer un bon drainage. Se positionner sur un terrain plat, mal drainé, en cuvette, sujet à des inondations est mauvais. C’est une terre qui ne respire pas. Le sol ne doit pas être malmené, défoncé, maltraité dans ses lignes naturelles.
  • Des alignements, des lignes droites et parallèles, les angles vifs sont porteurs de sha. Il faut les neutraliser en recoupant, en modelant. Une droite formée par des faîtes de toit de même hauteur, dans le même alignement, est source de sha. Des alignements d’arbres en lignes droites produisent du sha. La ligne naturelle, celle qui vient spontanément, est bonne, alors que la ligne droite, abstraite, rigide et sèche ne transporte que du sha.
  • La couleur du bâtiment doit correspondre à votre élément personnel. Ex. : une personne de type Feu peut habiter une maison jaune (le Feu nourrit la Terre), mais pas une bleue (l’Eau éteint le Feu). Inversement, une personne de type Bois pourra habiter une maison bleue (l’Eau nourrit le Bois), mais pas une jaune (le Bois épuise la Terre).

 

 

L’entrée :

  • L’entrée de la maison ne doit pas être gênée par un arbre, ou par le tournant d’une voie ou d’un chemin.
  • Garder la porte d’entrée libre et visible. Déplacer et entretenir vos plantes pour garder le passage libre afin de laisser passer le chi.
  • L’allée menant à l’entrée doit être courbe et bien éclairée. Des plantes et des arbres vigoureux signifient une abondance de chi. Des fleurs aux couleurs vives favorisent la création du chi.
  • La présence d’eau est un élément positif : fontaine, bassin, piscine, etc., surtout si elle est de forme ronde ou ovale. L’eau doit être propre
  • Les espaces de stationnement doivent être indépendants du bâtiment : un garage au rez-de-chaussée ou au sous-sol apport de l’insécurité chez ceux qui habitent au-dessus.

 

Les portes, paliers et corridors :

  • Le bâtiment doit avoir une porte donnant sur l’arrière (aspect sécuritaire).
  • Les portes d’appartement sont alignées face à face, sinon, il y a risque de disputes entre voisins.
  • Des portes pleines sont préférables à des portes en verre.
  • Une porte d’appartement située face à un ascenseur emporterait la prospérité. Elle ne doit pas non plus donner sur un escalier menant à un étage inférieur. Les escaliers ne doivent pas se trouver juste en face de la porte d’entrée de l’appartement.
  • Les corridors, escaliers et ascenseurs doivent être en bon état et être agréables à emprunter
  • De longs couloirs peuvent provoquer un Sha interne.
  • Les corridors doivent permettre à deux personnes de se croiser sans se gêner.

 

Les formes et orientations des pièces :

  • Aucune pièce ne doit être exagérément grande par rapport aux autres. Une maison toute ouverte ne serait qu’une passoire au chi.
  • Dans une maison ou un appartement à demi-étages, la cuisine et la salle à manger doivent être plus hautes que le salon
  • Idéalement, les pièces doivent être carrées ou rectangulaires. Si une pièce est en « L », suspendre un miroir de chaque côté de l’angle.
  • Le salon et la cuisine peuvent être près de l’entrée principale, mais la chambre devrait en être plus éloignée. Selon le Feng Shui, il existe dans une habitation deux parties : une zone extérieure (entrée principale ainsi que les pièces de réception comme le salon ou la salle à manger) et une zone intérieure (pièces plus privées, telles que les chambres, les toilettes ou la salle de bains).
  • Idéalement, le centre de la maison devrait être réservé au salon ou à toute autre pièce dont l’occupation est collective. Ce n’est pas un emplacement pour la cuisine ou la salle de bains.
  • Éviter les mezzanines qui enferment l’énergie et l’empêchent de suivre son cours.
  • Éviter les arêtes, les angles sortants qui empêchent la fluidité. Éviter les poutres : ne jamais dormir, travailler ou relaxer sous une poutre.
  • Des dispositions en baïonnette de portes brutalisent le chi et lui font perdre de sa force.

Jardin Feng Shui

Le terrain doit être rectangle ou carré. Lorsqu’il est de forme irrégulière, on doit corriger les secteurs manquants (reconstituer la forme du rectangle : plantations de massifs, lumières placées dans le jardin pour recréer le secteur manquant). À chaque direction cardinale correspondent des secteurs spécifiques.

 

L’organisation générale du jardin :

  • Les allées: le Chi (l’énergie) se diffusera harmonieusement si vous utilisez des tracés sinueux, avec un nombre impair de courbes.
  • La vue: la qualité de quelques spécimens rares et bien placés vaut mieux qu’une quantité surabondante de plantes classiques. Garder un espace vital nécessaire à chaque plante. Elles accueilleront un flux nourricier et déborderont de vitalité.
  • L’eau : sa présence apaise. Elle doit s’écouler lentement et sans fracas.
  • L’odorat: les parfums donnent de l’énergie et défatiguent. À placer dans les zones de passage et de repos.
  • Le toucher: les pierres, éléments yang, augmentent le taux vibratoire du Chi dans le jardin et nous relient à la terre, dans le but d’éliminer tout stress.
  • La structure: un terrain trop plat sera en déficit de Yang, que l’on pourra compenser par l’introduction de végétaux plus hauts ou l’ajout de pierres bien placées.
  • Les couleurs: les teintes vives (rouges, jaunes…) sont plus énergétiques que les teintes sombres ou bleues placées aux zones propices au repos.

 

Consultez la page « Secteurs du bagua » pour savoir quelles plantes ou quels arbres correspondent le mieux à chacune des zones.

Bagua ou Pakua

Le bagua est un outil traditionnel du Feng Shui. Cet outil est une figure géométrique octogonale formée de 8 zones autour d’un cercle, représentant neuf sphères de la vie. Tout environnement peut être divisé en neuf sections qui correspondent à une signification symbolique de sphères spécifiques de notre vie. Superposé sur le plan de votre maison, le Bagua divise en différentes zones votre habitat, et chacune correspond à une caractéristique de la vie : les projets, la santé, etc… Chacune des zones du Bagua correspond à un des cinq éléments et se rapporte à une direction cardinale que l’on retrouve dans l’ensemble de la maison et dans chacune de ses pièces. Elles portent une énergie qui correspond à certaines « situations de vie ». La superposition du Bagua sur le plan de l’habitation permet de voir où les différentes zones se situent chez nous.

 

Pakua.png

 

Le Bagua est utiliser pour déterminer quelles zones de notre espace correspondent aux huit types d’énergies du Feng Shui. C’est un octogone qui peut être utilisé dans chaque pièce, maison ou immeuble. Les neuf secteurs sont :

  • Réputation, reconnaissance (S / feu): reconnaissance, célébrité, renommée
  • Amour et mariage (SO / terre) : mariage, relations affectives, mère, couple, sensualité, partage
  • Enfants, créativité, projets (O / métal) : créativité, enfants, plaisirs, avenir
  • Aide extérieure, voyages (NO / métal) : amis, voyages, gens secourables
  • Carrière et chemin de vie (N / eau) : chemin de vie, sexualité, introspection, recueillement, intériorité
  • Connaissance et savoir (NE / terre) : savoir, études, spiritualité
  • Santé et famille (E / bois) : santé, famille, hérédité, acquis
  • Richesse et prospérité (SE / bois) : abondance, fruit du travail, avantage (restos, vacances, tous les cadeaux que l’on reçoit…), placements
  • Équilibre (milieu / terre) : équilibre

 

Vous utiliserez les éléments de déco, les couleurs, les matières, les formes, les objets, les directions pour activer ou rééquilibrer ces énergies. Reportez-vous simplement à l’élément de la zone pour valider vos choix.

Le Bagua peut aider à déterminer le meilleur emplacement pour les meubles, comment une zone où l’énergie est bloquée peut être libérée et quelle zone de notre habitation a besoin d’amélioration, en fonction de quelle sphère de notre vie nous voulons améliorer (par exemple, agir sur la zone santé si nous désirons l’améliorer ou encore utiliser de l’eau ou un objet symbolique dans la zone carrière pour obtenir une promotion ou un contrat). Cela peut se faire en repositionnant les meubles et accessoires, en utilisant les couleurs, les formes ou les symboles ainsi qu’en travaillant sur les 5 éléments.

 

Comment diviser la maison et les pièces

Pour l’école de la forme, repérez la porte d’entrée de la pièce ou de la maison. La zone réputation sera placée sur le tiers central du mur face à vous (figure ci-dessous). L’entrée correspond au bas du carré. Disposez ensuite les autres zones en fonction de celle-ci.

carre

Pour l’école de la boussole, commencez par reporter l’axe Nord/Sud sur la maison en vous aidant de votre boussole. Tracez ensuite le Bagua en sachant que la zone Réputation sera celle située au Sud. Vous pourrez voir ainsi quelles sont les zones bien représentées dans votre habitation et celles moins déterminantes. Mettez ces zones en corrélation avec les différentes “situations de vie” que vous expérimentez pour l’instant et voyez si cela fait écho.

  • Trouver le centre de la maison (le croisement des deux diagonales).
  • Déterminer la direction du nord avec un compas (ou avec l’emplacement de la porte d’entrée, selon l’école que l’on utilise).
  • Une fois le centre et le nord déterminés, apposer le diagramme sur le plan de la maison. L’idéal est de copier le diagramme du Bagua sur une feuille transparente et de l’apposer par-dessus le plan.

 

zones.png

Ce découpage peut se faire au niveau de la maison complète, dans ce cas, il vous indique quelle ambiance il faut attribuer à chaque pièce. Il peut aussi se faire au niveau de chaque pièce et il indiquera alors où placer les objets. Chaque zone ne doit pas être représentée dans chaque pièce, mais chaque zone devrait être représentée au moins une fois dans la maison.

N’oubliez pas que c’est le rythme des choses qui est important, l’harmonie. Les différentes zones doivent être en équilibre et en synergie suivant le cycle des cinq éléments et suivant votre goût personnel, votre sens de l’esthétique, de la décoration et en fonction de vos projets à un moment donné. Ne restez jamais coincé(e) dans une théorie…

Soyez également vigilent au fait que vous trouverez dans les livres des indications qui ne vous conviendront pas forcément, et surtout, elles ne seront pas adaptées à votre intérieur. En effet, tout aménagement se doit d’être personnalisé! Par exemple, si vous aspirez à un changement au niveau professionnel, vous ne placerez pas d’objets lourds dans la zone carrière, vous préconiserez plutôt la légèreté, le mouvement.

Tout ceci doit être adapté à vos goûts, à vos priorités et à vos besoins du moment. En Feng Shui, il n’y a pas d’absolu, pas de standards… C’est pourquoi il est vivement conseillé de faire appel à un consultant spécialisé qui fera une étude globale de votre espace de vie avant de vous donner les conseils adaptés.

 

Zone manquante ou zone supplémentaire

Lorsque l’habitation n’est pas en forme de rectangle ou de carrée, sa forme irrégulière peut causer des zones manquantes ou des zones supplémentaires.

Dans l’exemple ci-dessous, la zone est manquante, car elle est proportionnellement inférieure à la taille de la maison. Le miroir (placé à l’un des deux endroits marqués par une étoile) est le remède à utiliser afin de stimuler la zone manquante.

zone manquante.png

 

Il est aussi possible d’activer la zone manquante dans d’autres pièces de l’habitat : par exemple, si la zone Richesse est manquante, l’activer dans les zones Richesse des différentes pièces de l’appartement.

Dans le second exemple, une partie de la maison est une zone supplémentaire. L’espace doit être aménagé autrement qu’avec un lit ou un bureau. Cet espace devrait servir de rangement (bibliothèque, buanderie, placard, etc.). Si ce n’est pas possible, tenter de positionner le lit ou le bureau le plus près possible à l’intérieur du Bagua ou de la maison (rectangle en rouge sur le schéma).

 

zone supplementaire.png

 

Les directions

directions.png

 

 

Avant de commencer

Avant de commencer… ranger !

 

Le premier principe de Feng shui est le nettoyage et le rangement :

  • Ne pas hésiter à se lancer dans un grand ménage total, en n’oubliant pas de déplacer les meubles.
  • Trier ses affaires, jeter ou donner ce qui ne sert plus, ce qui est abimé ou les faire réparer. Diminuer les traîneries! Organiser une vente de garage ou donner aux pauvres ce qu’on n’utilise pas sur une base régulière: des livres, des vieux disques, des cassettes audio ou vidéo, des journaux et des vêtements. Nous n’avons surtout pas besoin d’être entourés de « chi » stagnant.
  • Aérer régulièrement toutes les pièces pour renouveler l’énergie et ses effets bénéfiques.
  • Ne pas laisser fuir les robinets, les compteurs ou un tuyau, car l’eau symbolise l’argent

 

Éclaircir sa vie consiste à mettre de l’ordre. Cela permet de découvrir (ou retrouver) ses objectifs. Et comment mettre de l’ordre si ce n’est en mettant à jour ses propres affaires.

  • Régler les factures en retard,
  • Répondre aux courriers qui attendent depuis plusieurs semaines, classer les relevés bancaires qui traînent sur la table,
  • Archiver les documents qui doivent impérativement être gardé, quant aux autres … à la poubelle, sans hésitation.

 

Trier, classer, jeter. Vous aviez encombré votre esprit autant que votre bureau (ou le buffet de la cuisine). Chaque jour, vous passiez devant en vous disant « demain je m’y mets » et la culpabilité qui finissait par s’emparer de vous ne vous lâchait plus de la journée, de la semaine, du mois !

 

Ne pas oublier de faire la même chose dans votre boite email: faire de la place à la nouveauté.

Cette première grande étape est importante. Que de soulagement une fois réalisée ! De la place sera gagnée sur notre bureau, mais aussi dans notre tête. Deux espaces se libèrent pour vous rendre plus léger, vous commencez à retrouver vos esprits (et vos objectifs) !

Une fois le ménage terminé, faire une liste de ce qui semble ne pas aller dans notre vie. Faire une relecture le lendemain ou le surlendemain pour vérifier s’il manque quelque chose d’important. Déterminer ensuite les difficultés à résoudre en priorité. Cela sera utile pour la prochaine étape, qui consiste à travailler avec les zones du Bagua (ou Pakua).

Travailler sur un seul secteur à la fois (le prioritaire). En général, quand le premier secteur se débloque, la suite se libère.

Écoles Feng Shui

Il n’y a pas qu’une seule façon de pratiquer le Feng Shui. Bien que tous utilisent la même base (yin-yang, éléments, couleurs, etc.), les méthodes sont différentes.

 

L’école de la boussole : (Chine)

  • Cette école utilise la boussole, les 8 trigrammes du I Ching, le symbole octogonal appelé Pa-Kua, et le carré Lo Shu, qui divise l’espace en 9 sections
  • Les secteurs sont dessinés et positionnés sur le plan de l’habitation, du commerce en fonction des directions cardinales : Nord, Sud, Est, Ouest… Le secteur situé au Nord : énergie du Nord, élément Eau, la carrière.  (Chaque habitat est unique selon la position du Nord exact)

 

L’école de la Forme : (Tibet)

  • Dans cette méthode, les directions cardinales ne sont plus prises en compte. Le principal point de départ est la porte d’entrée, quelle que soit sa direction.
  • Les 4 pôles d’une boussole sont symbolisés par des animaux

 

Il est important de ne pas mélanger les deux méthodes ; choisissez celle qui vous correspond ou vous attire le mieux, sans faire de parallèle entre elles. Les deux versions sont justes : les principes de base sont les mêmes, malgré que les approches soient différentes. La différence subtile est que la méthode de la forme est peut-être plus spirituelle (elle a été créée par les moines tibétains).